La Fédération Régionale des Sociétés Musicales Hauts-de-France

La Fédération Hauts-de-France de l'Union des Fanfares de France

Désireuse de concentrer des forces éparses afin d'acquérir une influence et pouvoir entreprendre une action auprès des pouvoirs publics, la FRSM a montré sa grande capacité à rassembler dès sa première réunion qui s'est tenue au Conservatoire de Lille le 8 février 1903, totalisant pas moins de 286 sociétés musicales représentées par 592 délégués des deux départements. Le mois suivant, la Fédération, sous la présidence de son fondateur, Alfred Richart, se voit placée sous le haut-patronage du Ministre des Beaux-Arts, qui n'est autre que le président d'Honneur de l'Association.

Non épargnée par la guerre, la Fédération s'est vue dans l'obligation de cesser toute activité. Malgré la perte de ses archives durant la Grande Guerre, l'association a marqué son désir de reconstitution dès la signature de l'Armistice en Novembre 1918 et a donc prestement reprit son activité. Cependant, la présidence d'Alfred Richart aura permis à la Fédération de renaître sur les ruines de la guerre et de lancer, outre de nombreuses œuvres sociales, des concours de solistes et d'harmonie.

La FRSM compte près de 700 sociétés affiliées et environ 37 000 membres à son actif, faisant d'elle la plus forte Fédération Régionale Française. Elle est adhérente à la CMF (Confédération Musicale de France).

http://fedemusicale59-62.org/ 

L'Union des Fanfares de France est une confédération musicale nationale qui rassemble des groupes musicaux – batteries-fanfares, harmonies-fanfares et harmonies – constitués en association, répartis sur l’ensemble du territoire français et regroupés en 17 fédérations régionales.

L’Union des Fanfares de France contribue au développement de ses sociétés affiliées, en participant, avec le soutien de l'État, au renforcement des valeurs de la vie associative, de la qualité des prestations musicales et à la diffusion des actions culturelles, ainsi qu'à la sauvegarde du patrimoine.

Elle propose à ses adhérents une large palette d’actions, de ressources et de services en matière musicale et administrative.

http://www.uff.cc/

La Batterie-Fanfare des Sapeurs-Pompiers d'Aulnoye-Aymeries

 
Né en 1925, la clique servait à alerter les incendies à AULNOYE ainsi que pour les cérémonies.
Le Lt PAGNIER est à l’origine de sa création. Elle comprenait clairons, tambours, clairon basse et grosse caisse tous issus des pompiers. En 1942, l’effectif n’est plus que de 6 clairons et 3 tambours. Elle a vu se succéder plusieurs directeurs et Présidents pendant ses 94 années. En 1960 apparaissent les trompettes de cavalerie. 
 
La clique devient alors batterie fanfare. Le Lt Bernard DAMEZ, nommé en 1980 continue la collaboration initiée par l’adj. Chef Robert BERTRAND avec Paul DUFRANE, directeur de l’Harmonie d’AULNOYE, qui lui a écrit un morceau « Centre de Secours ». Apparaissent aussi les cors de chasse. Cette entente musicale dure jusqu’en 2013.
 
Le décès du Lt Bernard DAMEZ (1996) a été un coup dur pour la société qui a voulu se renommer « Batterie Fanfare du Lt B. DAMEZ » en sa mémoire. L’actuel directeur est Jordan RECO, nommé en 2017. Son président Philippe DESSE est en place depuis 2002.
 
Elle participe aux commémorations de la ville d’AULNOYE mais aussi de LEVAL, de BACHANT et est sollicitée pour des prestations à FELLERIES, SEMERIES mais aussi REALCAMPS (Normandie).
 
Depuis 1969, les musiciens intégrant la Batterie Fanfare ne sont plus issus que du corps des sapeurs pompiers. Elle a passé son dernier concours en 2013 où elle a été classé en 3e division avec un 2ème prix. Evoluant dans son programme musical, elle participe chaque année à « BF en Folies » et depuis 2 ans à « BF summr Festival»;  de grands rassemblements de batterie fanfare. De nouveaux jeunes ont incorporés les rangs depuis 2017.
 
En 2019, son effectif est de 25 membres dont 7 jeunes.
 
Dans ses cartons, elle a toujours la volonté de faire un CD de musique et prévoit de repasser un concours en 2021. Elle recrute toujours des membres de 7 à 77 ans qui ont des connaissances musicales ou pas.
 
Elle entretient depuis deux ans des liens proches avec la mairie de LEVAL où elle participe par sa présence aux loisirs de la commune.
 
« La musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à la pensée. » (Platon)